Femannose D-Mannose
Pour le traitement et la prévention des cystites et d’autres infections urinaires

Infection urinaire:

les femmes sont les premières concernées

L’infection urinaire est largement répandue, tout du moins auprès de la gent féminine: 25% à 30% des femmes de 20 à 40 ans y ont déjà été confrontées au moins une fois dans leur vie. Chez les hommes en revanche, l’infection urinaire se produit si peu souvent que toute statistique s’avère inutile.

En principe, une infection de l’appareil urinaire seule peut aussi passer inaperçue dans la mesure où le système immunitaire de l’organisme réagit et neutralise rapidement les germes. Mais une fois qu’ils se sont propagés, ces germes peuvent alors atteindre la vessie et y provoquer une cystite qui affecte aussi principalement les femmes. Cette importante exposition s’explique d’une part par l’agent pathogène et d’autre part par l’anatomie.

L’agent pathogène à l’origine de l’infection urinaire est propre à notre organisme

Entre 80 et 90% des infections urinaires sont déclenchées par des bactéries E. coli qui sont présentes dans notre flore intestinale et y jouent un rôle inoffensif mais utile. Une fois que ces bactéries ont traversé l’orifice de l’urètre, elles colonisent alors les muqueuses urétrales et s’y développent souvent à une telle rapidité que cette infection atteint alors la vessie et y provoque une cystite. Une envie fréquente d’uriner, une sensation de brûlure à la miction, des douleurs dans le bas ventre et même du sang dans les urines – les symptômes d’une infection urinaire sont douloureux et désagréables.

Trop près, trop court: le problème de l’anatomie féminine

L’anus et l’orifice de l’urètre ne sont pas loin l’un de l’autre chez la femme, quelques bactéries E. coli peuvent donc rapidement atteindre l’urètre. Chez la femme, ce dernier mesure de 2,5 à 4 cm. Rien d’étonnant à ce que les germes atteignent la vessie.

Les hommes sont au contraire avantagés

Mesurant 20 à 25 cm, l’urètre masculin peut être dix fois plus long que celui d’une femme. Et son orifice est bien éloigné de l’anus. Les bactéries ont alors peu de chance d’atteindre ne serait-ce que l’orifice de l’urètre. Il est donc quasiment impossible qu’elles parviennent dans la vessie. Une longueur qui a ses avantages: les hommes touchés par les infections urinaires, s’il sont un jour concernés, sont en général âgés et présentent une hypertrophie de la prostate.

FEMANNOSE® N

FEMANNOSE® N, qui contient le D-mannose, un ingrédient naturel, offre un traitement des cystites sans antibiotique - en cas d’infection aiguë et à titre préventif. Il traite de manière ciblée les causes des cystitites et infections urinaires tout en permettant ainsi de soulager les symptômes de la cystite et des infections urinaires.

  • Caractéristiques du produit
    • Agit rapidement dans la vessie - Efficacité possible dès la première prise
    • Très bonne tolérance
    • Aucun développement de résistances aux germes
    • Peut être pris avec des antibiotiques en raison des modes d’action différents
    • Goût fruité
    • Utilisable au cours de la grossesse et de l'allaitement après consultation d'un médecin
    • Convient aux personnes diabétiques (équivalent pain: 0.3)
    • Pour les adultes et les enfants à partir de 14 ans
    • Naturel, vegan, sans gluten, sans lactose ni conservateur

Se faire conseiller dans une pharmacie ou une droguerie près de chez soi:

 
 

Vous avez une question sur FEMANNOSE® N?

Contactez-nous, nous vous aiderons volontiers.

Melisana AG
Grüngasse 19
8004 Zurich
Téléphone: 044 247 72 00
Fax: 044 247 72 10

 

Choisir un titre

Entrer votre nom

Entrer votre adresse e-mail

Écrire votre message

* Les champs notés d’une astérisque sont obligatoires