Femannose D-Mannose
Pour le traitement et la prévention des cystites et d’autres infections urinaires

Prévenir les infections urinaires

Les premiers signes d’une infections urinaires sont généralement des tensions abdominales et s’accompagnent d’une envie constante d’uriner et d’une sensation de brûlure en urinant. Il s’agit d’une inflammation des muqueuses des voies urinaires inférieures, par exemple du bassinet du rein, de l’uretère, de la vessie ou de l’urètre. Les femmes victimes d'infections urinaires fréquentes et chroniques souffrent souvent beaucoup de ces inflammations douloureuses. Les nouvelles infections peuvent toutefois être sensiblement réduites par des mesures préventives.

S’hydrater - Boire beaucoup d’eau

Buvez suffisamment tout au long de la journée. Vous devez boire 1,5 à 2 litres tout au long de la journée. Les tisanes aux fruits ou aux herbes, les jus très dilués ou l’eau sont particulièrement indiqués. Avec un apport suffisant en liquide, la vessie est bien vidangée et les agents pathogènes ont moins de chance de se fixer dans l’urètre. Cependant, il convient de noter qu’une consommation excessive de liquides peut également entraîner des problèmes. En effet, le risque d’un déséquilibre du métabolisme des sels ou des fluides ne peut être exclu.

Une hygiène appropriée

Veillez à une bonne hygiène intime. Une hygiène excessive ou insuffisante est à éviter. En cas d’hygiène intime excessive, la flore bactérienne peut être attaquée par le savon utilisé, entraînant ainsi un déséquilibre de la flore vaginale protectrice. Évitez également d’utiliser des sprays ou des lotions intimes afin de ne pas détruire la protection acide de la peau. Utilisez de l’eau chaude sans savon ou des produits de soins intimes spéciaux avec un pH adapté pour la toilette.
Il est particulièrement important d’empêcher les bactéries intestinales de pénétrer dans le vagin et l’urètre. Par conséquent, vous devez toujours vous essuyer de l’avant vers l’arrière avec le papier toilette après avoir été à selle.

Vider régulièrement votre vessie

Assurez-vous de vider régulièrement et complètement votre vessie. Rendez-vous directement aux toilettes lorsque vous ressentez une envie d’uriner et ne la contenez pas plus longtemps que nécessaire. Allez également aux toilettes après les rapports sexuels pour chasser les bactéries de l’urètre. Cela empêchera les bactéries et les germes de s’y installer et l’inflammation de se former.

Harnwegsinfektion regelmäßige Blasenentleerung
 

Évitez le froid et l’humidité

Le froid et l’humidité sont les ennemis naturels des voies urinaires. Pour éviter une infection urinaire, il faut éviter l’hypothermie, car lorsque le corps se refroidit, les vaisseaux sanguins se resserrent, ce qui entraîne une diminution de l’apport sanguin dans les muqueuses. Il est donc recommandé d’éviter d’avoir les pieds froids ou de s’asseoir sur des sols ou des sièges froids. Habillez-vous chaudement, surtout au niveau des reins, du bas-ventre et des jambes. Vous devez également toujours changer immédiatement les vêtements mouillés, comme votre maillot de bain après la baignade. Assurez-vous également que la zone intime soit sèche. Les bactéries aiment l’humidité et peuvent alors se multiplier à volonté.

 

Canneberges et airelles

Pour vous protéger contre une infection urinaire, recourez à la canneberge et à l’airelle. Les principes actifs contenus dans la canneberge et dans les baies apparentées peuvent avoir un effet antibactérien et empêcher la bactérie E. coli de se fixer sur la muqueuse des voies urinaires. Les bactéries sont également éliminées par l’urine, ce qui permet d’éviter l’infection. Vous pouvez vous procurer des préparations à base de baies dans les pharmacies et les drogueries sous forme de jus, de poudre, de gélules et de comprimés.

Des préparations naturellement efficaces

D-mannose: La substance naturelle D-Mannose peut être utilisée à titre préventif ou pour le traitement des infections aiguës des voies urinaires causées par la bactérie E. coli. Le D-mannose peut être pris quotidiennement à titre préventif, afin que les bactéries E. coli invasives n’aient aucune chance de se fixer à la muqueuse et de provoquer une inflammation.

Hormones

En raison de la baisse du niveau d’oestrogènes, les femmes ménopausées souffrent souvent d’infections urinaires récurrentes. Le niveau d’oestrogène protège les femmes contre les infections. Lorsque ce dernier baisse, la muqueuse du vagin devient plus fine et plus sèche, ce qui explique pourquoi les bactéries peuvent s’installer plus facilement et provoquer ainsi des inflammations.

FEMANNOSE® N

FEMANNOSE® N, à base de D-mannose, un ingrédient naturel, est utilisé dans le traitement des cystites, et à titre préventif à faible dose. FEMANNOSE® N combat de manière ciblée les déclencheurs (bactéries E. coli à l’origine de l’infection) des cystites et des infections des voies urinaires tout en soulageant les symptômes associés.

  • Caractéristiques du produit
    • Agit rapidement dans la vessie – Effet possible dès la première prise
    • Est très bien toléré
    • N’entraîne aucun développement de résistances d'E. coli
    • Peut être pris avec des antibiotiques compte tenu de leur mode d'action différent
    • A un goût fruité
    • Peut être pris pendant la grossesse et l’allaitement, sur avis du médecin
    • Convient aux personnes diabétiques (unité pain: 0,3)
    • Pour les adultes et les enfants à partir de 14 ans
    • Naturel, vegan – sans gluten, sans lactose et sans agents conservateurs

Se faire conseiller dans une pharmacie ou une droguerie près de chez soi:

 
 

Vous avez une question sur FEMANNOSE® N?

Contactez-nous, nous vous aiderons volontiers.

Melisana AG
Grüngasse 19
8004 Zurich
Téléphone: 044 247 72 00
Fax: 044 247 72 10