Femannose D-Mannose
Pour le traitement et la prévention des cystites et d’autres infections urinaires

Infection des voies urinaires chez l’homme

L’infection des voies urinaires chez l’homme est certes plus rare que chez la femme, mais elle peut devenir plus fréquente avec l’âge. Les hommes y sont moins sensibles du fait de la plus grande longueur de leur urètre. Les bactéries inflammatoires parviennent plus difficilement que chez les femmes à atteindre les voies urinaires. De même, l’anus chez les hommes est beaucoup plus éloigné de l’orifice de l’urètre, ce qui empêche également les bactéries intestinales de progresser facilement jusqu’à l’urètre.
On parle d’infection urinaire lorsque la muqueuse des voies urinaires excrétrices s’enflamme. À cela s’ajoutent les organes transportant l’urine des reins vers l’extérieur, comme le bassinet rénal, l’uretère, la vessie et l’urètre.

En général, une infection des voies urinaires chez les hommes est considérée comme compliquée, car il arrive que la prostate soit touchée. Toutefois, d’autres maladies peuvent être à l’origine de symptômes aussi typiques que la sensation de brûlure à la miction. Une inflammation de la prostate ou une maladie sexuellement transmissible peuvent en être la cause.

Symptome Harnwegsinfektion beim Mann

Symptômes

Les symptômes d’une infection des voies urinaires chez l’homme sont généralement identiques à ceux d’une femme: des douleurs ou des brûlures à la miction ainsi que des envies plus fréquentes et plus fortes d’uriner sont possibles. Une réduction du volume urinaire à la miction, de l’incontinence ou des urines troubles, sombres et malodorantes font également partie des symptômes typiques d’une infection des voies urinaires. Outre les symptômes typiques, les hommes peuvent également ressentir des douleurs dans le pénis ou le bas-ventre, ainsi qu’entre les testicules et l’anus.

Toutefois, des symptômes semblables peuvent également survenir lors de certaines maladies sexuellement transmissibles. Si l’infection des voies urinaires s’étend vers les voies urinaires hautes comme l’uretère et le bassinet rénal, des symptômes tels que fièvre, frissons et douleurs dorsales et aux flancs peuvent s’ajouter.

Causes

Une infection urinaire survient lorsque des bactéries parviennent dans l’appareil urinaire et déclenchent ainsi une réaction inflammatoire dans la muqueuse des voies urinaires. Chez l’homme également (dans env. 75 % des cas), c’est la bactérie intestinale E. coli qui en est la plupart du temps la cause.
En général, il existe chez les hommes certaines circonstances qui favorisent une inflammation et sa propagation. Habituellement, il s’agit d’obstacles qui gênent le flux urinaire, par exemple une prostate hypertrophiée, et augmentent le risque d’infection urinaire. En effet, la prostate appuie sur l’urètre et ce rétrécissement perturbe l’écoulement de l’urine. En conséquence, de l’urine résiduelle reste dans la vessie et offre ainsi un terrain tout à fait propice à la prolifération de bactéries. Les bactéries peuvent ainsi déclencher une infection des voies urinaires basses. En cas d’extension de l’inflammation aux voies urinaires hautes comme le bassinet rénal ou l’uretère, on parle alors d’infection des voies urinaires hautes.

Harnwegsinfektion unter gesunden Männern

La survenue d’une infection urinaire n’est pas toujours associée à des circonstances particulières ou à une maladie sous-jacente.

Dans le groupe d’âge des 15 à 50 ans, il est également fréquent que des infections urinaires surviennent chez des hommes en bonne santé. Par exemple, un rapport anal ou un rapport sexuel avec une personne infectée peuvent favoriser une infection des voies urinaires chez les hommes.

 

Quand consulter un médecin

Contrairement aux femmes, les hommes doivent consulter un médecin dès les premiers symptômes, car une infection des voies urinaires chez l’homme doit de toute manière être considérée comme une infection compliquée. Chez les femmes, en revanche, il s’agit le plus souvent d’infections urinaires simples qui ne nécessitent pas obligatoirement un traitement prescrit par un médecin. Chez les hommes, les infections urinaires sont généralement associées à une pathologie sous-jacente qu’il convient d’examiner, comme une hypertrophie de la prostate. C’est pourquoi il est essentiel que la maladie sous-jacente soit prise en compte lors du diagnostic et du traitement. Il existe sinon un risque de récidive de l’infection urinaire ou de propagation ultérieure de l’infection.

Dans le meilleur des cas, l’infection des voies urinaires est aussitôt traitée, tant que l’inflammation se trouve encore dans les voies urinaires basses, à savoir l’urètre et la vessie, et ne s’est pas étendue. En revanche, si l’infection n’est pas traitée et s’étend vers les voies urinaires hautes, cela peut être dangereux. Faute de traitement réussi, une infection des voies urinaires hautes peut endommager les reins. En outre, il existe le risque que l’infection passe dans la circulation sanguine et continue de se propager dans le corps (urosepsis), nécessitant alors un traitement en soins intensifs.

 

Traitement

Les infections des voies urinaires basses étant le plus souvent simples chez les femmes, ne nécessitent bien souvent aucune antibiothérapie. À l’inverse, un traitement antibiotique est préconisé chez les hommes, car une infection des voies urinaires est généralement qualifiée de compliquée. En outre, un traitement doit également être mis en place pour la pathologie associée (par exemple hypertrophie de la prostate). L’utilisation de médicaments appropriés permet la mise en place d’une thérapie efficace. De plus, les hommes concernés doivent boire suffisamment pour soulager leurs symptômes, et ainsi laver la vessie de ses bactéries.

FEMANNOSE® N

FEMANNOSE® N, à base de D-mannose, un ingrédient naturel, est utilisé dans le traitement des cystites, et à titre préventif à faible dose. FEMANNOSE® N combat de manière ciblée les déclencheurs (bactéries E. coli à l’origine de l’infection) des cystites et des infections des voies urinaires tout en soulageant les symptômes associés.

  • Caractéristiques du produit
    • Agit rapidement dans la vessie – Effet possible dès la première prise
    • Est très bien toléré
    • N’entraîne aucun développement de résistances d'E. coli
    • Peut être pris avec des antibiotiques compte tenu de leur mode d'action différent
    • A un goût fruité
    • Peut être pris pendant la grossesse et l’allaitement, sur avis du médecin
    • Convient aux personnes diabétiques (unité pain: 0,3)
    • Pour les adultes et les enfants à partir de 14 ans
    • Naturel, vegan – sans gluten, sans lactose et sans agents conservateurs

Se faire conseiller dans une pharmacie ou une droguerie près de chez soi:

 
 

Vous avez une question sur FEMANNOSE® N?

Contactez-nous, nous vous aiderons volontiers.

Melisana AG
Grüngasse 19
8004 Zurich
Téléphone: 044 247 72 00
Fax: 044 247 72 10