Formation courte sur les infections des voies urinaires

Cystite – un problème typiquement féminin? Pourquoi les femmes souffrent plus fréquemment de cystite

La cystite est la maladie infectieuse des voies urinaires la plus courante – environ 50 % des femmes souffrent d'une cystite au moins une fois dans leur vie. Cela est principalement dû à l'anatomie différente des femmes et des hommes. Alors que l'urètre d'un homme, avec ses 20 cm en moyenne, est relativement éloigné de la sortie intestinale, la distance de l'urètre à l'anus chez la femme n'est que de 3 à 4 cm. Des bactéries des intestins peuvent ainsi atteindre rapidement la vessie, où elles provoquent une infection. Les jeunes femmes sexuellement actives sont souvent touchées et ont tendance à contracter la cystite dite 'lune de miel'.

La grossesse et la ménopause posent également de nombreux nouveaux défis au corps féminin. En raison de la modification de l'équilibre hormonal, les femmes enceintes ou âgées sont aussi exposées à un risque accru de contracter une cystite dont l'évolution peut se compliquer. Ces femmes font donc partie des groupes à risque susceptibles de développer une cystite.

Cystite – un problème typiquement féminin? Pourquoi les femmes souffrent plus fréquemment de cystite

Infection urinaire: les femmes sont les premières concernées

les femmes sont les premières concernées

L’infection urinaire est largement répandue, tout du moins auprès de la gent féminine: 25% à 30% des femmes de 20 à 40 ans y ont déjà été confrontées au moins une fois dans leur vie. Chez les hommes en revanche, l’infection urinaire se produit si peu souvent que toute statistique s’avère inutile.

En principe, une infection de l’appareil urinaire seule peut aussi passer inaperçue dans la mesure où le système immunitaire de l’organisme réagit et neutralise rapidement les germes. Mais une fois qu’ils se sont propagés, ces germes peuvent alors atteindre la vessie et y provoquer une cystite qui affecte aussi principalement les femmes. Cette importante exposition s’explique d’une part par l’agent pathogène et d’autre part par l’anatomie.

L’agent pathogène à l’origine de l’infection urinaire est propre à notre organisme

Entre 80 et 90% des infections urinaires sont déclenchées par des bactéries E. coli qui sont présentes dans notre flore intestinale et y jouent un rôle inoffensif mais utile. Une fois que ces bactéries ont traversé l’orifice de l’urètre, elles colonisent alors les muqueuses urétrales et s’y développent souvent à une telle rapidité que cette infection atteint alors la vessie et y provoque une cystite. Une envie fréquente d’uriner, une sensation de brûlure à la miction, des douleurs dans le bas ventre et même du sang dans les urines – les symptômes d’une infection urinaire sont douloureux et désagréables.

L’agent pathogène à l’origine de l’infection urinaire est propre à notre organisme
Trop près, trop court: le problème de l’anatomie féminine
Les hommes sont au contraire avantagés

Trop près, trop court: le problème de l’anatomie féminine

L’anus et l’orifice de l’urètre ne sont pas loin l’un de l’autre chez la femme, quelques bactéries E. coli peuvent donc rapidement atteindre l’urètre. Chez la femme, ce dernier mesure de 2,5 à 4 cm. Rien d’étonnant à ce que les germes atteignent la vessie.

Les hommes sont au contraire avantagés

Mesurant 20 à 25 cm, l’urètre masculin peut être dix fois plus long que celui d’une femme. Et son orifice est bien éloigné de l’anus. Les bactéries ont alors peu de chance d’atteindre ne serait-ce que l’orifice de l’urètre. Il est donc quasiment impossible qu’elles parviennent dans la vessie. Une longueur qui a ses avantages: les hommes touchés par les infections urinaires, s’il sont un jour concernés, sont en général âgés et présentent une hypertrophie de la prostate.

D-mannose: le composant

D-mannose: le composant

Le D-mannose, un sucre simple naturel, est obtenu par le processus de fermentation du glucose. Il est extrait de maïs non génétiquement modifié. Le D-mannose est produit en petites quantités par le corps humain lui-même et n’est donc pas une substance étrangère. Pris à haute dose, les molécules de D-mannose empêchent les bactéries de coloniser les muqueuses et ces dernières sont alors évacuées avec les urines.

Danger identifié, germe neutralisé: 
l’effet du D-mannose 

Danger identifié, germe neutralisé: 
Danger identifié, germe neutralisé: 

Les bactéries E. coli qui sont les principaux déclencheurs de cystites et d’infections urinaires. Elles adhèrent aux récepteurs du D-mannose sur les muqueuses et déclenchent ainsi une infection. Pris par voie orale, le D-mannose circule à travers le tube digestif sans être métabolisé.

 

La prise de FEMANNOSE® N permet d'acheminer une importante quantité de D-mannose de manière inchangée vers la vessie et l'appareil urinaire au moyen de la circulation sanguine. Le D-mannose se lie aux fimbriae (petits cils) des bactéries responsables de l'inflammation (à 90% E. coli) et neutralise ces dernières. Les bactéries inactivées sont éliminées par les urines.

Le D-mannose contre la cystite – un avantage clair

Le D-mannose contre la cystite – un avantage clair
Le D-mannose contre la cystite – un avantage clair
Le D-mannose contre la cystite – un avantage clair
FEMANNOSE® N

FEMANNOSE® N

FEMANNOSE® N, à base de D-mannose, un ingrédient naturel, est utilisé dans le traitement des cystites, et à titre préventif à faible dose. FEMANNOSE® N combat de manière ciblée les déclencheurs (bactéries E. coli à l’origine de l’infection) des cystites et des infections des voies urinaires tout en soulageant les symptômes associés.

  • Caractéristiques du produit
    • Agit rapidement dans la vessie – Effet possible dès la première prise
    • Est très bien toléré
    • N’entraîne aucun développement de résistances d'E. coli
    • Peut être pris avec des antibiotiques compte tenu de leur mode d'action différent
    • A un goût fruité
    • Peut être pris pendant la grossesse et l’allaitement, sur avis du médecin
    • Convient aux personnes diabétiques (unité pain: 0,3)
    • Pour les adultes et les enfants à partir de 14 ans
    • Naturel, vegan – sans gluten, sans lactose et sans agents conservateurs
  • Composants

    2 g de D-mannose

Vous avez une question sur FEMANNOSE® N?

Contactez-nous, nous vous aiderons volontiers.

Melisana AG
Grüngasse 19
8004 Zurich
Téléphone: 044 247 72 00
Fax: 044 247 72 10

Contactez nous